VMC et puits canadien

La VMC est une ventilation mécanique contrôlée. C’est un système d’aération utilisé dans une habitation donnée pour le renouvellement de l’air. Elle est spécialement conçu pour les pièces humides, comme les cuisines, les WC et les salles de bain. Pour le renouvellement de l’air, la VMC peut maintenant être associée à un système géothermique de surface, appelé communément le puits canadien ou puits provençal.

Le ventilateur mécanique contrôlé :

Le ventilateur mécanique contrôlé est une installation qui permet de renouveler l’air ambiant. De ce fait, c’est un système qui assure à la fois l’hygiène et le confort d’une habitation. Cet équipement est composé de moteur, de gaine, de bouche et d’entrée d’air. Toutes ces composantes servent à extraire l’air vicié et à apporter de l’air frais dans une maison. Il permet à l’air de circuler comme il se doit.

Pour son fonctionnement, la VMC utilise un système motorisé. Ce système se présente comme un caisson dans lequel se trouve le ventilateur qui force l’air extérieur à entrer à travers les entrées d’air. C’est là que le puits canadien entre en compte. Il aide le ventilateur au renouvellement de l’air.

Le puits canadien comme système de climatisation :

Le puits canadien est reconnu comme étant un équipement utilisé pour l’aération naturel. En effet, pour rafraîchir ou réchauffer votre demeure, le système utilise la température constante du sol. Que cela soit en hiver ou en été, la température du sol varie de 10 à 15°C. Et c’est de cette constance que le puits canadien se sert pour une aération naturelle. En hiver, le sol est plus chaud que l’air extérieur, voilà pourquoi utiliser le puits comme moyen de chauffage est possible. De même qu’en été, la température du sol est plus fraîche que l’air. D’où une climatisation naturelle à partir de l’ensemble des équipements.

Le puits canadien et la VMC :

VMC et puits canadien

Pour optimiser l’utilisation du puits canadien, il est recommandé de l’accorder à un ventilateur. De ce fait, l’air qui circulera dans l’habitation restera continuellement sain. Mis à part le puits et la VMC, le système doit être installé avec différents conduits. Il y a, notamment, la borne de prise d’air  qui aspire l’air extérieur. Ensuite, les conduits extérieurs à travers lequel l’air circule. C’est dans cette partie de l’installation que se fait le réchauffement ou le refroidissement de l’air grâce à un mécanisme appelé by-pass. C’est à partir de ce raccordement que se retrouve le ventilateur dont la fonction sera de transférer l’air dans la maison.

Pour que l’air soit réparti dans l’ensemble de maison, il y a un ensemble de conduits intérieurs qui apportera l’air dans les bouches d’aération. Pour que l’air vicié puisse ressortir de l’habitation, le système doit être muni de bouches d’extraction.

Devis VMC gratuit

Comments are closed.