Sortie VMC : comment l’installer et laquelle choisir ?

Sur une toiture, choisir et installer une sortie VMC ne se néglige pas. Si vous vous demandez pourquoi installer ce dispositif, comment le choisir et s’il existe des réglementations à suivre, découvrez nos réponses et nos recommandations à travers ce dossier.

Piqure de rappel sur la sortie de toiture d’une VMC

La sortie d’une VMC, aussi appelée chapeau de toiture, est un accessoire qui se fixe à l’extrémité du conduit d’aération de la VMC. Comme son nom l’indique, ce dispositif s’installe sur une toiture bien qu’il soit parfois utilisé pour un rejet en façade (on utilise alors le terme « sortie VMC murale).

La sortie d’une VMC doit être installée sans nuire à l’étanchéité du support, qu’il s’agisse d’une toiture ou d’un mur. D’ailleurs, son rôle est justement de protéger le conduit de la ventilation mécanique des intempéries (pluies, grêles…) et des détritus (feuilles, débris de branches…).

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région


ATTENTION : Le chapeau de toiture n’est pas à confondre avec le chapeau de ventilation qui a pour fonction de ventiler les chutes d’eau usée de votre maison et ainsi d’éliminer les mauvaises odeurs. Ils sont facilement reconnaissables par leur petite taille.

La plupart des chapeaux de toiture sont utilisables à la fois en rejet et en prise d’air, ce qui est idéal pour les VMC double-flux.

BON À SAVOIR : Il est également possible d’utiliser une tuile à douille qui peut exercer le même rôle. Il s’agit d’un modèle de tuile qui dispose d’un surplomb tronconique. L’ouverture fera office de sortie VMC. Déclinée en plusieurs matériaux (terre cuite, tôle d’acier galvanisé, béton…), la tuile à douille assure l’emboitement des pourtours du conduit avec le toit.

Comment choisir une sortie VMC (chapeau de toiture) ?

Il s’agit d’un dispositif essentiel pour la ventilation de votre toiture ! Alors, autant se tourner vers celui qui répondra à vos besoins. Diamètre, forme, règles d’urbanisme… zoom sur les critères à ne pas négliger lors du choix de votre sortie VMC.

Les critères à prendre en compteNos conseils
Diamètre du chapeau de toitureOptez pour un chapeau de toiture dont le diamètre est adapté à celui du conduit d’aération.
Le matériauZinc, cuivre, terre cuite, inox… le choix est large et s’offre à vous. La plupart de ces matériaux sont très efficaces pour protéger vos conduits contre les intempéries.

Veillez cependant à connaître les règles d’urbanisme qui s’appliquent dans votre localité avant de faire votre choix.
La forme et la couleurPour la forme et la couleur, le choix est subjectif et dépendra uniquement de vos propres critères esthétiques.

Dans tous les cas, pensez à consulter un couvreur agréé près de chez vous. En plus de connaître les règles d’urbanisme de votre commune, il pourra vous guider vers la sortie VMC adaptée à vos besoins et vos goûts esthétiques.

Comment installer une sortie de VMC ?

Dans les lignes qui suivent, nous vous montrerons comment installer une sortie VMC sur un toit en tuile (ou en ardoise).

Avant de vous atteler à l’installation de votre chapeau de toiture, prenez soin de bien lire la notice qui l’accompagne, le mode d’installation étant différent d’un modèle à un autre. Ensuite, munissez-vous des équipements de protection individuelle comme le casque, les gants et le harnais de sécurité.

ÉtapesMode opératoire
1) Extraction des tuilesAprès avoir défini l’emplacement du chapeau, retirez les tuiles sur le toit.
2) Fixation du dispositif d’ancrageAvant de replacer les tuiles, fixez le dispositif d’ancrage sur la charpente. Il s’agit généralement d’une tôle support.
3) Mise en œuvre de l’étanchéitéModelez la collerette ou la jupe du chapeau (le dispositif d’étanchéité) afin de l’adapter à la forme de la tuile inférieure.

Placez ensuite la collerette sous la tuile supérieure.

Vous avez également la possibilité d’appliquer un mastic en silicone entre la jupe et la tuile pour optimiser l’étanchéité.
4) Raccordement du conduit au chapeauL’opération se termine par le raccordement de l’extrémité du conduit de VMC à la base du chapeau. Pour cela, suivez scrupuleusement les préconisations mentionnées dans le kit.

BON À SAVOIR : Durant cette opération, assurez-vous que l’axe vertical soit perpendiculaire à la pente du toit. La pente doit donc être parallèle au sommet du chapeau.

ATTENTION : Si vous souhaitez également installer une sortie de hotte ou un chapeau de ventilation, assurez-vous que ce dispositif ne soit pas situé sur le même pan de toiture que la sortie VMC. Le cas échéant, des odeurs de déjections risqueraient d’infiltrer votre maison.

Combien coûte une sortie VMC (chapeau de toiture) ?

Le prix d’une sortie VMC varie en fonction de plusieurs critères. Un chapeau de toiture en terre cuite n’affichera pas, par exemple, le même tarif qu’un chapeau de toiture en inox.

Généralement, le coût d’un tel dispositif varie entre 40 et 70 €.

Quelques réglementations à savoir sur les sorties VMC

Pour l’étanchéité à l’air des conduits

  • Les emboitements des différents éléments de réseau doivent être maintenus par une liaison mécanique, et ce, afin de parvenir à la classe d’étanchéité à l’air vicié.

Pour le rejet et la prise d’air

  • Les pièces principales comme le séjour et les chambres doivent comporter une entrée d’air contrairement aux pièces de services (cuisine, salle de bains, w.c.…). Cette disposition permet d’éviter les refoulements d’air vicié provenant des pièces de service vers les pièces principales.
  • Pour des raisons sanitaires, la sortie d’une VMC est interdite dans les combles, les vides sanitaires et les garages.

Pour la sortie VMC sur la toiture

Qu’elle soit posée sur le mur ou sur la toiture, une sortie MC doit répondre aux conditions mentionnées dans la norme européenne EN 13779 :

  • Se placer à plus de 8 mètres d’un logement voisin
  • Se trouver à plus de 0,4 mètre de toutes fenêtres ou baies vitrées
  • Se trouver à plus de 0,6 mètre de toutes entrées d’air de ventilation
  • Respecter un débit d’air maximal de 0,5 m3/seconde pour la bouche d’évacuation
  • Respecter une vitesse maximale de 5m/seconde pour le rejet d’air.
  • Être placée à plus de 2 mètres et au-dessus d’une entrée d’air sur le mur (s’applique uniquement à la sortie VMC murale).

Pour l’entretien et la maintenance

  • L’accès au chapeau de toiture doit être facilité (grâce notamment à des trappes de visite), sécurisé, éclairé. Celui-ci doit aussi disposer d’un large espace pour les opérations d’entretien et de maintenance.

Le mot de la fin

Si faire le bon choix en matière de matériau et de dimension est indispensable, il est aussi important que la sortie VMC soit parfaitement installée, pour des questions d’efficacité, mais surtout de sécurité. Pour cela, n’hésitez pas à recourir aux services d’un couvreur qualifié.

Vous recherchez une intervention pour l’installation ou la maintenance de votre dispositif de ventilation ? Retrouvez des professionnels à proximité de chez vous auprès de notre réseau d’artisans et faites-vous parvenir des devis gratuits !