Les différents modes de ventilation

Que l’on vive dans un appartement ou dans une maison, il est nécessaire de penser à un mode de ventilation qui soit efficace. En effet, que ce soit pour chasser l’humidité ambiante ou pour assainir l’air chargé de la pollution de nos intérieurs, il est essentiel de prendre le problème de façon sérieuse pour mettre en place un système de ventilation efficace et permanent. Il n’y a qu’ainsi que l’on préserve sa santé mais aussi son logement, qui a réellement besoin d’une prise en charge à ce niveau-là.

La ventilation est un élément indispensable pour toute habitation, et vous aurez plusieurs choix pour assainir l’air de votre habitation. Nous allons évoquer avec vous quels sont les modes de ventilation existants pour garder une maison saine.

Quelle ventilation choisir ?

air purBien sûr, vous devez chaque jour ouvrir vos fenêtres au moins une dizaine de minutes pour nettoyer votre air ambiant. Mais cela ne suffit pas : il faut aussi avoir recours à un système mécanique ou électrique pour que votre habitation puisse respirer.

Tout d’abord, vous pouvez avoir recours à une VMC, ventilation mécanique contrôlée simple ou double flux. Il s’agit pour le moment du dispositif le plus utilisé. Le but est d’installer des gaines, reliant les pièces humides vers l’extérieur, de façon simple ou double, pour rejeter par le biais d’un moteur l’air de mauvaise qualité, et créer une aspiration pour injecter un air neuf, provenant de l’extérieur.

On peut aussi trouver la VMR, un système tout à fait comparable à la VMC dans son fonctionnement, mais qui ne nécessite pas d’installer des gaines pour être effectif, ce qui peut être pratique si l’on arrive dans un nouveau logement, déjà construit, pour rénover le système d’aération.

La VMC gaz quant à elle est basée aussi sur le même fonctionnement, à une différence près. Il s’agit en fait d’une VMC à simple flux, mais on y ajoute un chauffe-eau à gaz.

Enfin, on peut également compter sur la VMI pour ventiler sa maison. Celle-ci est également comparable à la VMC simple flux, celle que l’on trouve le plus fréquemment, mais elle a un fonctionnement inverse. Lorsqu’une VMC souffle de l’air vers l’extérieur pour faire entrer de l’air propre, la VMI de son côté injecte dans l’habitation un air venant de l’extérieur, et c’est ce phénomène qui fera sortir ensuite l’air pollué vers l’extérieur.

Devis VMC gratuit
Post Tagged with , , ,

Comments are closed.