Pourquoi vous avez besoin d’une VMC

On ne peut pas concevoir de logement sans penser à un système d’aération tel que la VMC. En effet, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, vous aurez le devoir de penser à un système de ventilation, placé dans les pièces où il peut y avoir un peu d’humidité.

C’est le cas des salles de bain, des WC ou des cuisines, dotées de lavabos, éviers et cuvettes dans lesquels circulent de l’eau toute la journée ou presque.

C’est cela qui peut susciter une humidité plus ou moins importante, et souvent, ces salles ne sont pas dotées de fenêtres permettant de chasser l’air humide ou pollué, d’où l’intérêt de mettre une VMC en place, ce qui est obligatoire depuis les années 80 selon la loi.

Des fléaux pour nos habitations

De nombreux facteurs liés au manque d’aération peuvent mettre à mal nos habitations, ainsi que ceux qui y résident.

Dans tout logement, même le plus propre, une pollution réside. Tout d’abord, il y a le dioxyde de carbone que nous rejetons en permanence, en respirant. Celui-ci a tendance à s’accumuler si l’on n’aère pas correctement.

utilité d'une VMCMais les plus maniaques seront sûrement surpris d’apprendre que les produits d’entretien sont également nocifs sur le long terme, si la maison n’est pas correctement aérée via une VMC : cela crée une pollution importante.

C’est aussi bien sûr le cas de la fumée de cigarette, des parfums d’intérieur ou bâtons d’encens, ainsi que des acariens. Ces éléments nous obligent à penser à une bonne ventilation, pour notre santé et celle de notre logement.

Vous aurez également besoin d’une VMC pour évacuer l’humidité, véritable fléau de nos habitations.

Devis VMC gratuit

En effet, celle-ci, si elle s’accumule et qu’elle n’est pas correctement rejetée à l’extérieur de nos habitations créent une atmosphère malsaine, propice à la prolifération des bactéries et de nombreux champignons, à l’origine de l’arrivée de pathologies multiples, comme de l’asthme ou des allergies contraignantes au quotidien pour ceux qui y sont confrontés.

Comments are closed.